Actualités MSH

Prix Jeunes Chercheurs Jean-Philippe Luis

 

affiche_prix_jeunes_chercheurs.jpg

 

La Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand lance le 15 juin 2021 la première édition du Prix Jeunes Chercheurs Jean-Philippe Luis. Hommage à sa mémoire, ce prix est aussi une manière de poursuivre l'action qu'il a menée, tout au long de sa carrière, pour donner à chaque nouvelle génération d'étudiants le goût d'investir les champs de la recherche en Sciences Humaines et Sociales.

 

Pour candidater, il faut être l’auteur d’une thèse ou d’un mémoire d’HDR rédigé en français, dans le domaine des lettres, langues, sciences humaines et sociales, et dont le contenu porte sur tout ou partie de l’une des deux thématiques suivantes :

 

 

Le jury, présidé par M. Philippe Bourdin (Professeur d'histoire moderne à l'Université Clermont Auvergne, membre senior de l'Institut Universitaire de France), appréciera tout particulièrement les travaux qui proposent des approches novatrices et qui reposent sur des méthodologies et des concepts empruntés à des disciplines différentes.

 

Vous pouvez candidater entre le 1er septembre 2021 et le 5 janvier 2022. Le jury annoncera les résultats en juin 2022.

 

Pour participer, envoyez, au format .pdf exclusivement, votre manuscrit rédigé en français, accompagné d'un projet de réécriture (plan remanié, parties supprimées, indication du nombre de signes par chapitre. Vous devez par conséquent, dans votre projet de réécriture, expliquer la façon dont vous envisagez de répartir les 700 000 signes maximum attendus), du rapport de soutenance de thèse ou d’HDR (ces rapports ne doivent pas dater de plus de trois ans), d’un résumé d’une page, et d’un CV détaillé (10 pages maximum, interligne 1,5). Ces documents seront obligatoirement envoyés sous forme numérique au secrétariat de la MSH de Clermont-Ferrand, à l'adresse prixjeuneschercheurs.msh@uca.fr, qui jugera de leur recevabilité.

 

Avant de candidater, il est conseillé de lire le règlement du concours (fichier joint à la fin de cet article).

 

Le lauréat se verra publié par les Presses Universitaires Blaise Pascal.

 

Pour plus d’informations, contactez Mme Sophie Chiari, Directrice de la MSH de Clermont-Ferrand (sophie.chiari_lasserre@uca.fr

 

__________________________________

 

Jean-Philippe Luis nous a quittés le 27 octobre 2020, à l’âge de 57 ans. Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Clermont Auvergne, où il enseignait depuis un quart de siècle, il était un spécialiste internationalement reconnu de l’Espagne et de l’Europe postrévolutionnaires. Sa thèse, L’Utopie réactionnaire. Épuration et modernisation de l’Etat dans l’Espagne de la fin de l’Ancien Régime (1823-1834), a fait date, comme plusieurs des ouvrages collectifs qu’il a codirigés : La Guerre d’Indépendance espagnole et le libéralisme au XIXe siècle (2010) ; L’État dans ses colonies. Les administrateurs de l’Empire espagnol au XIXe siècle (2015) ; Rien appris, rien oublié ? Les restaurations dans l’Europe post-napoléonienne (1814-1830) (2015).
Enseignant apprécié, ouvert à l’interdisciplinarité, investi dans les responsabilités collectives, Jean-Philippe Luis a dirigé la MSH de Clermont-Ferrand de 2014 à son décès. Il a su donner à l’institution un relief et une dimension nouveaux, obtenant des postes, développant les technologies, encourageant à la création de bases de données, à la sitographie, à la filmographie, fondements d’une reconnaissance par le réseau national. Il a aussi été moteur dans l’obtention de nombreux contrats de recherche, lui qui en a tant dirigé dans le cadre de l’Agence nationale de la Recherche, du ministère espagnol de la Recherche, des bourses régionales ou de l’I-Site clermontois.
Hommage à sa mémoire, le prix qui porte son nom est une manière de continuer son œuvre et de s’inspirer de son exemple, fondé sur l’énergie, le dialogue, l’entraide, la convivialité et la curiosité.

 

Fichier: 

Le mot de la nouvelle directrice de la MSH

 

Sophie ChiariProfesseur de littérature anglaise à l'Université Clermont Auvergne, a pris ses nouvelles fonctions de directrice de la Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand le 1er janvier 2021. 

 

__________________________________

 

sophie_chiari_3_bd.jpg« La Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand est l'une des vingt-deux que compte le Réseau national des MSH. Les sciences humaines et sociales constituent depuis longtemps un domaine de premier plan, source de champs scientifiques novateurs et à même de traiter des grandes questions de société. La MSH de Clermont-Ferrand, au sein de laquelle toutes les sections de l'InSHS se trouvent désormais représentées, permet à ce domaine de se déployer pleinement. Elle a vocation à jouer un rôle central dans le développement de grandes thématiques de recherche, dans la mise en forme transversale de nouveaux objets de savoir et dans l'élaboration d'un dialogue nourri et continu entre chercheurs et citoyens. Les deux axes de la MSH de Clermont-Ferrand ("Territoire, environnement, adaptation" et "Rupture, révolution, innovation") relèvent à ce titre d'une volonté assumée de fédérer et de créer les synergies nécessaires à la mise en place de projets structurants. Les grandes priorités de la MSH de Clermont-Ferrand, au service des laboratoires associés et ouverte au monde des sciences dites "dures", consisteront au cours des années à venir à promouvoir toujours et encore l'interdisciplinarité, à renforcer ses liens avec les autres structures scientifiques du site clermontois, et à affirmer sa place et son identité dans les grands réseaux nationaux et internationaux des infrastructures de la recherche. »

__________________________________

 

Sophie Chiari est Professeur de littérature anglaise, spécialiste de l'Angleterre de la première modernité et, en particulier, de Shakespeare et de ses contemporains. Auparavant Maître de Conférences à Aix Marseille Université, elle a été recrutée en 2015 au sein de ce qui est aujourd'hui l'Université Clermont Auvergne. Elle est alors devenue responsable du Master (recherche et média / médiation culturelle) d'études anglophones et de l'équipe clermontoise de l'IHRIM (UMR 5317), où elle a par ailleurs co-animé l'axe "Histoire des idées et des systèmes philosophiques".
Auteur d'une centaine d'articles et de chapitres sur la littérature et la culture de la Renaissance anglaise, elle a publié sept ouvrages individuels (dont Shakespeare’s Representation of Weather, Climate and Environment. The Early Modern ‘Fated Sky’, Édimbourg, Edinburgh University Press, 2019) et une quinzaine d'ouvrages collectifs (dont Performances at Court in the Age of Shakespeare, éds. Sophie Chiari et John Mucciolo, Cambridge, Cambridge University Press, 2019). Elle s'intéresse actuellement aux thématiques relevant de l'environnement et de la nature dans l'oeuvre de Shakespeare. Elle a également traduit plusieurs ouvrages de littérature anglaise. Sa dernière traduction, Le Vent dans les Saules, de Kenneth Grahame, doit paraître cette année au Livre de Poche
.
 

 


 

2ème Journée des Appels à Projets en SHS

 

affiche_journee-aaps_shs.jpg

Le Pôle Ingénierie de Projets et la Maison des Sciences de l'Homme vous convient à la

2ème Journée des Appels à Projets en SHS

mardi 11 mai 2021 de 13h30 à 16h10

En visioconférence sur TEAMS

 

Au programme :

Les services de la Maison des Sciences de l'Homme

Les missions et les outils du Pôle Ingénierie de Projets

Présentation de l'appel à projets de l'IUF et retour d'expérience d'une lauréate

Zoom sur le nouveau programme de la Commission européenne Horizon Europe

Présentation du programme COST et retour d'expérience d'une lauréate

 

Pour vous inscrire, suivez ce lien !

Cet événement est organisé dans le cadre des actions de sensibilisation du Pôle Ingénierie de Projets.

 


 

Picture a Scientist : les enjeux d'égalité entre femmes et hommes dans le monde des sciences !

 

picture_scientist_1.jpg

 

A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, les délégations Occitanie Ouest et Rhône-Alpes Auvergne du CNRS ont le plaisir de vous proposer une projection du documentaire Picture a Scientist réalisé par Ian Cheney et Sharon Shattuck. Ce film sorti en 2020 a été sélectionné au Festival du film de Tribecca et a reçu le Prix Grand Ecran du festival du film scientifique ParisScience.

A travers le parcours de trois chercheuses, Nancy Hopkins, Raychelle Burks et Jane Willenbrig, il met en lumière de manière documentée les enjeux d'égalité entre femmes et hommes dans le monde des sciences.

Pour voir la bande-annonce du film : Cliquez !

Pour recevoir le lien de visionnage, l'inscription est obligatoire, vous avez jusqu'au 3 mars pour vous inscrire. Le lien vous sera ensuite communiqué le 8 mars et vous aurez jusqu’au 11 mars midi pour le visionner.

Le film est disponible en anglais et sous-titre anglais.

Pour vous inscrire : Cliquez !

______________________________________________

 

[EN] To celebrate the international women's day 2021, the CNRS Delegations in Occitanie & Rhône Auvergne is hosting a free virtual screening of Picture a Scientist! Viewers will have access to the documentary film for 72 hours, between 12pm on March 8th and 12pm on March 11th (Paris CET Time Zone) . The screening will have options for English closed captions, Brazilian Portuguese, and Latin American Spanish subtitles. Then, you will be invited to an online discussion (in French) about this documentary on 1pm on March 15th (CET Paris time).

REGISTRATION REQUIRED BEFORE MARCH 3rd (LIMITED SPOTS) : HERE

Find out more about the movie at www.pictureascientist.com.

The viewing of this full-length feature film is made possible by Ingrid Bonet, Miroslava Menard & Yona Gouetta, Equality Focal Points at CNRS Occitanie-Ouest and CNRS Rhône Auvergne, working to host this virtual screening for all CNRS staff, students and friends.

 


 

Médaille Mendel (2021) pour les Créatures hybrides de Lycie !

 

anatolie-antique.jpg

 

L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres a décerné la Médaille Mendel (2021) à l'ouvrage de Fabienne Colas-Rannou, Maître de conférences en Histoire de l'art et archéologie antiques à l'Université Clermont Auvergne : Créatures hybrides de Lycie. Images et identité en Anatolie antique (VIe-IVe siècle avant J.-C.), Presses Universitaires de Rennes, collection Archéologie & Culture, 2020.

 

La publication de cet ouvrage a bénéficié d’un soutien financier du CHEC et de la Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand.

 

En savoir plus sur cet ouvrage : Cliquez !

 


 

La MSH recrute un éditeur/une éditrice

 

 

m2-metiers-du-livre-editeur.jpg

 

La MSH Clermont-Ferrand recrute par mobilité interne du CNRS (NOEMI) un éditeur/une éditrice.
Profil : Editeur / Editrice – Référentiel F2C51 – BAP F

 

Missions

Au sein de la MSH de Clermont-Ferrand, il.elle assure la mise en œuvre d’un programme éditorial, en réalisant des publications imprimées et/ou électroniques et en veillant à leur mise à disposition auprès du public.
 

Activités

  • Etablir et mettre en pratique la stratégie éditoriale des Presses Universitaires Blaise Pascal : réflexion sur le renouvellement et la mise en place des collections, sur l’identité graphique de la production et son évolution. Elaboration du planning de production en concertation avec l’équipe.
  • Prendre en charge, en relation avec les auteurs et le(s) comité(s) de rédaction, la réception du manuscrit, la préparation de la copie de certains projets, notamment la Revue d’Economie du Développement et le Journal des Etudiants en Développement International. Sur des projets ciblés, correction de divers jeux d’épreuves.
  • Mettre en place le processus d’expertise des publications. Supervision, en suivi et/ou en production, des processus visant à la cohérence logique, graphique et typographique des ouvrages publiés. Vérification de l’ordonnancement des éléments qui constituent la production jusqu’au bon à tirer.
  • Constituer le dossier administratif, juridique (demande d'autorisations de reproduction) et technique de la publication. Collection et archivage des contenus (textes, sons, images). Relation avec les auteurs auxquels sont transmises les orientations et remarques des rapports d’expertise. Suivi du remaniement des projets de publication.
  • Gérer les dossiers d’ouvrage : suivi des contrats d’édition, des conventions, des demandes de subvention afférents aux projets éditoriaux et de la procédure d’achat des droits iconographiques.
  • Participer à l’élaboration de la stratégie éditoriale concernant les publications électroniques, notamment dans le contexte d’une ouverture choisie de certaines collections à l’édition scientifique ouverte.
  • Prise de contact et suivi des prestations externes sur des projets ciblés.

 

Compétences 

  • Connaissance de l’édition scientifique et universitaire,
  • Connaissance de la chaîne éditoriale et des techniques de manière à dialoguer avec les interlocuteurs spécialisés (rédacteurs, développeurs, intégrateurs, graphistes…)
  • Connaissance du fonctionnement des composantes recherche et des structures documentaires et informatiques supports de l’université
  • Maîtrise partielle de l’outil MÉTOPES
     
  • Appliquer les règles, normes et usages en cours dans le domaine de l’édition scientifique papier et numérique
  • Maîtriser les notions de base en graphisme, mise en page, création de sites web
  • Maîtriser les techniques rédactionnelles, l’orthotypographie et les normes bibliographiques
     
  • Forte culture générale, sens de l’organisation, esprit de synthèse, aisance rédactionnelle, aisance relationnelle, ténacité, polyvalence, curiosité, stabilité émotionnelle. Esprit d’équipe
     
  • Connaissance générale des normes et techniques de la structuration de contenus (XML,DTD…);
  • Connaissance de l’environnement numérique et éditorial de la production scientifique.
  • Maîtrise des logiciels spécifiques à l'activité (traitement de texte, station PAO, éditeur XML, CMS).
  • Des connaissances sur la propriété intellectuelle et la législation sur l’écrit et l’utilisation de l’image, seraient un plus.

 

Contexte

Il/elle exercera au sein de la MSH en tant qu’éditeur / éditrice.

Localisation : Maison des Sciences de l’Homme, Service des Presses Universitaires Blaise Pascal - 4 rue Ledru 63057 Clermont-Ferrand

Il/elle s’intégrera dans une équipe de 6 personnes (un directeur, un chargé de communication, une assistante de diffusion / gestionnaire, 3 opérateurs PAO). Il/elle travaillera sur un seul site et n’effectuera que des déplacements très ponctuels et optionnels (salons du livre par exemple). La production des PUBP s’étant étoffée depuis la fusion des universités clermontoises en 2017, et même si le cœur de cette production reste rattaché aux SHS, il/elle devra gérer un nombre assez important de collections susceptible de s’élargir vers des domaines différents (économie, architecture, etc.)

 

Pour postuler : Cliquez !

 


 

Cycle de webinaires « Les sciences à l’épreuve des crises sanitaires et environnementales » - Appel à participation

double-logo-msh-rnmsh.jpg

Premier appel à participation

Programmation du cycle de webinaires
« Les sciences à l’épreuve des crises sanitaires et environnementales »

Public : chercheurs et enseignants chercheurs, doctorants accompagnés de leurs directeurs/trices de thèse

 

Dans le cadre du dispositif de coordination nationale CNRS-INSERM « HS3P-Crises » sur les crises sanitaires et environnementales, la MSH Sud a initié au printemps 2020 le cycle de webinaires « Les sciences à l’épreuve de la pandémie », avec le soutien de l’INSHS et du RnMSH. Ce dernier propose d’élargir le tournant déjà pris autour de la question plus globale des crises sanitaires et environnementales1, dans une perspective interdisciplinaire (intra-SHS et entre SHS et autres sciences) et en allant donc au-delà des sujets liés au covid-19.

 

ours.jpg

 

La « crise du COVID 19 » a permis de donner une résonance toute particulière à la thématique des crises environnementales et sanitaires, auxquelles nos sociétés paraissent désormais structurellement confrontées à travers leurs effets globaux (sociaux, politiques, économiques, écologiques, culturels, etc.). Cette question nous interpelle en tant qu’acteurs de la recherche, suscitant des réflexions en profondeur dans tous les champs du savoir et invitant à construire un cadre de réflexion et d'action aux interfaces entre les disciplines et entre recherche et action de terrain. A ce titre, les SHS disposent d'outils pertinents pour comprendre les tenants et les aboutissants de ces crises, mais aussi pour proposer sinon des solutions, du moins des éléments porteurs de changement. Au-delà, ces crises questionnent l’ensemble des disciplines, de la médecine à la sociologie, de l’écologie à l’histoire, de l’ethnobiologie à l’économie, des sciences du langage à la physique, du droit aux études culturelles, etc., revisitant leurs champs, réinterrogeant leurs objets, leurs pratiques et leurs postures, jusqu’à réaménager les lignes de partage entre chacune d’elles, conduisant le cas échéant à de nouvelles collaborations.

En résumé, ce cycle de webinaires concerne des aspects très variés des crises environnementales et sanitairesA titre d’exemple les impacts sur les styles de vie, l’émergence de nouvelles conceptions de la santé, les conséquences sociales du changement climatique, les relations de l’homme à l’environnement et aux animaux (liste non exhaustive) sont des thématiques qui peuvent être traitées.

La MSH Sud et le RnMSH ont élargi le projet à l’ensemble des 22 MSH qui souhaitent le rejoindre afin de créer une véritable programmation coordonnée à l’échelle du RnMSH, avec des projets de webinaires provenant du périmètre de toute MSH pouvant être intéressée. 

Trois webinaires ont eu lieu jusqu’à présent :

Pour la suite, afin de proposer une programmation coordonnée à compter du 1er janvier 2021, le RnMSH lance ce premier appel à participation afin d’inviter les MSH intéressées à proposer des sujets et des intervenants possibles. Chaque webinaire prend de manière générale la forme suivante : une intervention tous publics (chercheurs de toutes disciplines, étudiants, acteurs de terrain, enseignants du secondaire…), à une ou plusieurs voix, d’une durée d’une demi- heure, suivie d’une demi-heure de discussion. Le public est en distanciel. 

Les propositions d’intervention peuvent concerner :

  • des sujets de recherche exploratoires en demande éventuellement de partenaires, le webinaire pouvant servir d’outil de mise en réseau ;
  • des recherches plus consolidées, cherchant ou pas à élargir leur cercle de diffusion.

 

Chaque proposition doit :

  • associer les chercheurs/chercheuses des laboratoires hébergés ou fédérés par les MSH et une ou plusieurs des 22 MSH (exemples : coconstruction de la question, vulgarisation scientifique, réalisation audiovisuelle, médiation…)
  • prévoir une modalité d’intervention hybride : présentiel pour le(s) intervenant(s) et le(s) modérateur(s) et suivi en distanciel pour le public, avec diffusion sur la plateforme retenue la plus adaptée par la MSH;
  • prévoir, au niveau de la durée, en moyenne, trente minutes de présentation sur le sujet envisagé suivie de trente minutes d’échange avec le public en distanciel ; néanmoins d’autres formats peuvent être tenus en considération ;
  • s’adresser à un public élargi (académique et nonacadémique) et comme tel éviter le jargon discplinaire ou alors prendre le temps de l’expliquer ;
  • être validée en interne par la direction de la MSH ;
  • être transmise avant le lundi 4 janvier 2021 par mail à Michel Streith, Directeuradjoint de la MSH, à l’adresse suivante : michel.streith@uca.fr, avec en copie Eric Fayet (eric.fayet@uca.fr), responsable de la plateforme audiovisuelle et de la communication, à votre disposition pour tout renseignement sur ce cycle de webinaires, et en précisant en objet « proposition cycle de webinaires « Les sciences à l’épreuve des crises sanitaires et environnementales » via un fichier word (une petite page), contenant les éléments suivants (cf. formulaire de réponse) :
    • nom de la ou des MSH porteuse(s),
    • nom et prénom, discipline(s), laboratoire(s) et coordonnées du chercheur ou des chercheurs impliqués,
    • titre (même si non définitif) de la présentation proposée,
    • rapide descriptif de la présentation proposée et de ses enjeux,
    • projet exploratoire ou recherche consolidée,
    • les périodes d’indisponibilité des chercheurs intervenants.

Les sujets inter-MSH sont particulièrement encouragés. 
Les aspects techniques - captation, diffusion en direct, modération, communication… - seront assurés par la MSH.

 

Le comité de pilotage travaillant à la programmation et composé du RnMSH et de 8 MSH (MSH Sud, MSH Sud-Est, MESHS, MRSH, MSH LSE, MSH Paris-Saclay, MSH Paris Nord, MSH Clermont Ferrand) effectuera une proposition de calendrier sur la base d’un critère de cohérence thématique entre webinaires. Ladite proposition sera discutée début janvier avec l’ensemble des 22 MSH et soumise au directoire du RnMSH pour validation finale.

Un deuxième appel à participation sera ouvert courant 2021 pour compléter la programmation. 

 

Annexe : pour identifier des collègues qui travaillent sur des sujets similaires 

En parallèle de cet appel à participation de cette action commune, le RnMSH recense les projets de recherche (en cours de montage ou montés, déjà financés ou pas) en lien avec les thématiques "crises sanitaires et environnementales" (dans un sens très large et global des termes santé et environnement, avec des problématiques allant bien au-delà du covid).

Si vous êtes concernés, merci de renseigner s’il vous plait le questionnaire suivant : https://docs.google.com/forms/d/19AAHcOy9cLlUoxbekecDzi_LgfSQfH8_TwuV089oI5k/edit

Dans l’optique de développer des collaborations sur des sujets inter-MSH, nous renvoyons vers :

1. Les notions de « santé » et d’« environnement » sont à entendre ici dans un sens très large.

Fichier: 

Interdisciplinarité : parution de l'ouvrage « Abécédaire de la rupture » aux Presses Universitaires Blaise Pascal

 

Le développement de l'interdisciplinarité se situe au coeur des missions de la Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand. La recherche interdisciplinaire de la MSH se structure autour de deux axes : « Territoires et environnement : transition, adaptation » d'une part, « Ruptures, révolutions, innovations » d'autre part. Dans le cadre de ce second axe, elle publie, dans sa collection « Croisées des SHS » aux Presses Universitaires Blaise Pascal, un ouvrage intitulé Abécédaire de la rupture.

 

abecedaire_p1.jpg

 

 

L’époque est à la rupture. Le monde bruit de la rumeur des crises – économiques, sociales, climatiques, écologiques, économiques, migratoires, financières –, des catastrophes, d’oppositions renouvelées – du nouveau à l’ancien, des nantis aux oubliés –, d’innovations radicales – disruptions technologiques et innovations sociales –, de révolutions politiques ou scientifiques. Une prise de recul est nécessaire afin d’apprécier la réalité et la portée de ces événements qui rompent des équilibres établis. Le parti pris de ce volume interdisciplinaire n’est pas celui d’une tentative théorique originale, encore moins systématique, de « penser la rupture ».

 

« Considérer l’existence et l’utilité des ressources intellectuelles et émotionnelles disséminées à travers les sciences exactes, les sciences de la nature, les sciences humaines et sociales, la littérature et les arts, qui s’attachent depuis longtemps [...] à déceler, à décrire et à expliquer les ruptures qui font et défont notre monde. »

 

En écho à une époque éclatée, nous souhaitons plutôt proposer un parcours dans la variété des mots de la rupture, des mots qui sont ici l’occasion d’une réflexion qui pourra aider chacun à nommer, enrichir, qualifier, nuancer sa perception des ruptures dont il est le témoin, l’agent ou la victime. L’abécédaire que nous vous proposons se veut informé, parfois inattendu, et plaisant à parcourir.

 

Une aventure interdisciplinaire réunissant 62 auteurs !
Cet ouvrage a été conçu et coordonné par une équipe constituée de chercheurs et d’enseignants-chercheurs réunis dans le cadre des travaux menés par la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand (USR 3550). Une aventure interdisciplinaire menée par Isabelle Fernandes (civilisation britannique), Henri Galinon (philosophe), Erwan Roussel (géographe physicien), Jean-Philippe Luis (historien/directeur de la MSH), Michel Streith (ethnologue/directeur-adjoint de la MSH) et Nadejda Kriajeva (linguiste).

 

Pour en savoir plus : lien vers le site des PUBP - Cliquez !

 

Le RnMSH participe à la coordination nationale HS3P - CriSE Crises sanitaires et environnementales - CNRS Inserm !

corona_virus_1.png

Le Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme et ses 22 MSH participent à la coordination nationale menée par le CNRS et l’Inserm, Crises sanitaires et environnementales HS3P-CriSE. Dans ce cadre, le RnMSH développe une action spécifique qui vise à accompagner à court terme des recherches autour de la crise, mais surtout à mener une action de long terme, où les MSH jouent un rôle fort, sur cete thématique des crises sanitaires et environnementales.

Le RnMSH cherche, après l'initiative Grenoble, le démarrage CNRS, INSERM, Alliances, à impulser des grappes de sujets en coopération entre différentes MSH, à partir des 600 propositions recensées dans la base de données (BDD) de Grenoble et de toutes autres équipes ou chercheurs qui se déclareraient. Les 3 MSH coordinatrices (Alpes, Toulouse et Strasbourg), ainsi que le Directoire du RnMSH, effectuent des points réguliers avec Marie Gaille, directrice adjointe scientifique à l’InSHS, CNRS.

Les principales actions déjà mises en œuvre sont les suivantes :

  • MSH-Alpes : la BDD mise en place à partir des 600 réponses est consultable sur ce lien et son alimentation se poursuit,
  • MSH Paris-Saclay : le site Analyses et débats est enrichi en continu,
  • les MSH sont en train d’identifier des thématiques « phares » pilotées par des référents (par exemple à Strasbourg : Modifications des représentations et des pratiques des soignants, ou encore Analyse du monde du travail). Petit à petit, ces thématiques bien identifiées, et leurs référents figureront sur le site du RnMSH. Ces « têtes de réseaux » permettront aux équipes de se contacter, de collaborer, de répondre à des appels à projets. 
    Des fonds modestes d’amorçages pourront être versés, soit par l’InSHS, soit par le RnMSH,
  • des documentalistes travaillent actuellement à intégrer le site Analyses et débats au sein d’une base Zotero. Des liens pourraient être effectués à terme avec la BDD de la MSH-Alpes,
  • un ingénieur d’études contractuel sera recruté pour accompagner l’ensemble de ces actions ; il sera localisé à la MSH de Toulouse.

La BDD WPRN (World Pandemic Research Network) demeure peu alimentée par la communauté française des SHS. Près de 400 projets y sont déjà répertoriés. Il existe un intérêt majeur évident à ce que des projets français soient présents, aussi n’hésitez pas à vous y rendre et à déclarer vos projets !

Pour accéder aux informations mises à jour, sur le site du RnMSH, au fur et à mesure de l’avancée des chantiers : Cliquez !

Pages