États-Unis : la loi sur les droits civiques de 1964

agbessi_largeur_140.jpg

Aux Etats-Unis, l'action menée pendant dix ans par le mouvement pour les droits civiques a conduit le Congrès américain à adopter, en 1964, une législation reconnaissant aux Afro-américains de disposer des mêmes droits que leurs concitoyens blancs. Une telle évolution sociétale est la source de vives tensions politiques notamment au Sénat. Cet ouvrage présente donc une analyse du discours politique des concepteurs de cette législation et la façon dont ils ont contrecarré l'action raciste de leurs opposants sudistes.

Eric Agbessi enseigne la civilisation américaine à l’Université Clermont Auvergne. Spécialiste des questions liées à l’adoption, en 1964, de la législation sur les droits civiques aux États-Unis, il a publié plusieurs articles sur l’évolution de la question de la diversité dans ce pays au cours des cinquante dernières années. Son travail porte actuellement sur la structuration du discours politique à cette époque. Parallèlement à ses activités de chercheur, il dirige la faculté de Langues Appliques, Commerce et communication de l’UBP et s’implique dans les projets européens de formation tout au long de la vie, notamment au sein du réseau EUCEN, axant sa participation sur les travaux traitant des questions liées à la diversité.