Anachronismes contemporains

anachronismecontemporainshauteur250.jpg

Anachronismes contemporains

Journée d'études organisée par le CELIS
Le 15 juin 2016 à la MSH

 

Pendant longtemps considéré comme la plus grave des fautes qui puisse être commise par un historien, l’anachronisme a commencé à être réévalué positivement durant les dernières décennies. 
Sa dimension heuristique permettant de problématiser l’histoire, l’anachronisme a été hissé au rang d’outil d’analyse de l’œuvre d’art – où l’on décèle volontiers un « montage » de temps hétérogènes. Il est alors perçu comme un « lieu commun » où se rencontrent histoire de l’art et étude de la littérature, voire comme une « catégorie littéraire universelle ».

Le programme Anachronismes Porteurs, porté par le Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique, a pour but d’approfondir cette réflexion, en s’intéressant notamment aux limites des approches euchroniques – « l’artiste et son époque » – ainsi qu’à la place que l’anachronisme occupe dans l’écriture de textes littéraires et la création d’œuvres d’art.

Programme complet 

 

Date de début de la manifestation: 

Lundi, 13 juin, 2016