Créatures hybrides de Lycie. Images et identité en Anatolie antique (VIe-IVe siècle avant J.-C.)

anatolie-antique.jpg

Créatures hybrides de Lycie.
Images et identité en Anatolie antique (VIe-IVe siècle avant J.-C.)

Fabienne Colas-Rannou
Rennes, Presses Universitaires de Rennes, collection Archéologie & Culture, 2020, 216 p.

Les Lyciens vivaient dans le sud-ouest de l’Asie mineure. Nous conservons comme témoignages de leur histoire et de leur culture, de spectaculaires monuments sculptés dans la pierre, parmi lesquels des tombes rupestres, des sarcophages, des tombeaux monumentaux. Le décor figuré de ces monuments offre un répertoire très riche de thèmes et de motifs iconographiques. L’auteur choisit d’étudier ici la représentation des êtres hybrides dans le décor des monuments de Lycie des VIe, Ve et IVe siècles avant J.-C. Pour la première fois, toutes les représentations, sculptées et peintes, sont réunies en une seule étude qui a pour but de comprendre le processus de création des images lyciennes à travers un thème iconographique, et qui l’interprète aussi bien dans un contexte culturel et religieux, que politique et social. Se plaçant dans un courant fécond de la recherche sur les transferts culturels et les identités dans l’Antiquité, l’ouvrage interroge les concepts d’hellénisation et d’iranisation traditionnellement usités dans les études lyciennes et cherche aussi à comprendre le fonctionnement identitaire lycien. Original et novateur dans sa démarche, il démontre conjointement l’intérêt de l’iconographie dans les études lyciennes et la place importante des images dans l’histoire lycienne.

Fabienne Colas-Rannou est maître de conférences en histoire de l’art et archéologie antique à l’Université Clermont Auvergne. Spécialiste d’iconographie du monde grec et de l’Anatolie antiques, elle travaille sur les rapports entre images et société, sur les pratiques et les identités culturelles, sur les contacts entre cultures.

La publication de cet ouvrage a bénéficié d’un soutien financier du CHEC et de la MSH de Clermont-Ferrand.

Cet ouvrage s'est vu décerner la Médaille Mendel par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (2021).

En savoir plus : Cliquez !