Le RnMSH participe à la coordination nationale HS3P - CriSE Crises sanitaires et environnementales - CNRS Inserm !

corona_virus_1.png

Le Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme et ses 22 MSH participent à la coordination nationale menée par le CNRS et l’Inserm, Crises sanitaires et environnementales HS3P-CriSE. Dans ce cadre, le RnMSH développe une action spécifique qui vise à accompagner à court terme des recherches autour de la crise, mais surtout à mener une action de long terme, où les MSH jouent un rôle fort, sur cete thématique des crises sanitaires et environnementales.

Le RnMSH cherche, après l'initiative Grenoble, le démarrage CNRS, INSERM, Alliances, à impulser des grappes de sujets en coopération entre différentes MSH, à partir des 600 propositions recensées dans la base de données (BDD) de Grenoble et de toutes autres équipes ou chercheurs qui se déclareraient. Les 3 MSH coordinatrices (Alpes, Toulouse et Strasbourg), ainsi que le Directoire du RnMSH, effectuent des points réguliers avec Marie Gaille, directrice adjointe scientifique à l’InSHS, CNRS.

Les principales actions déjà mises en œuvre sont les suivantes :

  • MSH-Alpes : la BDD mise en place à partir des 600 réponses est consultable sur ce lien et son alimentation se poursuit,
  • MSH Paris-Saclay : le site Analyses et débats est enrichi en continu,
  • les MSH sont en train d’identifier des thématiques « phares » pilotées par des référents (par exemple à Strasbourg : Modifications des représentations et des pratiques des soignants, ou encore Analyse du monde du travail). Petit à petit, ces thématiques bien identifiées, et leurs référents figureront sur le site du RnMSH. Ces « têtes de réseaux » permettront aux équipes de se contacter, de collaborer, de répondre à des appels à projets. 
    Des fonds modestes d’amorçages pourront être versés, soit par l’InSHS, soit par le RnMSH,
  • des documentalistes travaillent actuellement à intégrer le site Analyses et débats au sein d’une base Zotero. Des liens pourraient être effectués à terme avec la BDD de la MSH-Alpes,
  • un ingénieur d’études contractuel sera recruté pour accompagner l’ensemble de ces actions ; il sera localisé à la MSH de Toulouse.

La BDD WPRN (World Pandemic Research Network) demeure peu alimentée par la communauté française des SHS. Près de 400 projets y sont déjà répertoriés. Il existe un intérêt majeur évident à ce que des projets français soient présents, aussi n’hésitez pas à vous y rendre et à déclarer vos projets !

Pour accéder aux informations mises à jour, sur le site du RnMSH, au fur et à mesure de l’avancée des chantiers : Cliquez !