Le Secret de famille dans le roman contemporain

secretfamillelargeur_140.jpgLe secret de famille s’offre comme un sujet romanesque intéressant au sens où il est une affaire de mots, une manière de raconter ou de taire les faits, de les réinventer, et par là même de créer des histoires et des identités qui sont à la fois familières et insaisissables. Il n’existe paradoxalement qu’à l’instant même où il devient un objet de connaissance, une matière littéraire. Indissociable ainsi du récit de sa quête, de sa révélation ou du récit mensonger dont on l’entoure, il se manifeste par des signes d’autant plus visibles et cruels que le lieu où il se révèle, la famille, est un espace clos et sécurisant. Le soupçon du secret crée alors des rapports de force et une conscience de soi particulière.

Nourri par les récents travaux de psychologie et de généalogie, le roman contemporain explore ainsi l’intimité familiale, le rapport entre le passé et le présent, la fiction et la réalité, l’identité singulière et l’image de soi, telles que la rumeur et le non-dit les façonnent. Le présent volume parcourt la littérature francophone contemporaine pour observer la manière dont les secrets de famille nourrissent et redessinent la fiction, celle-ci interrogeant tantôt les liens entre l’intimité familiale et les évènements extérieurs, collectifs, tantôt la filiation entre le sujet et son ascendance, confuse ou honteuse.

Cet ouvrage scrute ainsi les secrets de famille tout autant que les variations fictionnelles et génériques qu’ils ont fait naître.

En savoir plus