VOYAGER - Voyage et Révolutions de l'Indépendance américaine à l'émergence des États nations (années 1770-1870)

voyagerevolutionhauteur250.jpgVecteur d’enthousiasme ou de rejet d’un monde en plein bouleversement, alimentant journaux, témoignages épistolaires et mémoires, le voyage d’observation prend le pas fin XVIIIe siècle sur le « grand tour » des élites nobiliaires et bourgeoises. Les étapes du voyage sont parfois celles des exils contraints, des emprisonnements passagers ; elles ne correspondent plus aux lieux de sociabilité d’une République des Lettres déchirée, dont le cosmopolitisme est mis à mal par l’émergence des identités nationales. L’espace semble agrandi, le temps accéléré par les révolutions, les translations des modèles politiques ou leur comparaison d’un continent à l’autre, depuis la révolution américaine. Les récits de révolutions nourrissent les révolutions suivantes (Révolution française, révolutions de 1830 et 1848, Commune, mouvements d’indépendance et d’unité européens). Ils puisent dans les références à un modèle passé, à revivifier ou à terminer ; dans les formes littéraires, les images empruntées, les scènes reconstituées, dont il importe cependant de distinguer les variations.

Le projet s’intéressera donc aussi à la manière dont ces récits articulent ruptures historiques et mutations esthétiques, idéologiques et épistémologiques. Le projet est structuré autour d’un séminaire mensuel, de publications dans des revues à comité de lecture, et d’un colloque final, dont les actes seront proposés à un éditeur national.